Prochaine édition – Save the date !

La 2e édition des Rencontres de Genève Histoire et Cité aura lieu du

30 mars au 1er avril 2017

sur le thème Croire, faire croire

Des conflits religieux à la crise des idéologies contemporaines, en passant par les usages de la propagande : les Rencontres de Genève Histoire et Cité accueillent le grand public, du 30 mars au 1er avril 2017, autour du thème « Croire, faire croire ». Trois journées de débats, de conférences, de projections de films pour décrypter les croyances individuelles et collectives, passées et présentes.

Texte d’information sur le thème “Croire, faire croire”

Le divin et le mythe, l’avenir radieux, l’au-delà espéré, le progrès, la construction d’un monde meilleur : croire nous aide à vivre, parfois nous transcende.

Les systèmes religieux, les idéologies politiques, les mythologies anciennes, la modernité scientifique, les utopies, les traditions réactualisées ont forgé la longue histoire de notre présent. Les croyances, mais aussi leurs usages, leur fabrication, leurs expressions sont au cœur des questionnements passés et présents.

Durant trois jours, historiens et anthropologues, sociologues et politistes, spécialistes de la littérature, journalistes, romanciers, cinéastes et artistes interrogeront ce que signifie « Croire, faire croire » dans les sociétés passées et présentes. Ils réfléchiront à la manière dont les croyances ont été vécues, se sont exprimées, ont été transmises ou pensées. Ils évoqueront les mises en scènes, les rituels, la fabrique d’une mémoire collective, les représentations, les acteurs, les moyens de convaincre, la propagande, la manipulation, les contextes politiques, sociaux ou culturels où naissent, s’épanouissent, et parfois disparaissent les croyances. Comment, dans quelles circonstances par quels usages et méthodes les croyances ont-elles changé notre monde ? Quel rôle ont joué et jouent encore les chamanes, les missionnaires, les révolutionnaires, mais aussi les lobbies et les agences de communication, ou encore les rumeurs, celles de la rue comme celles qui circulent sur internet ?

Telles sont quelques-unes des questions qui seront posées au cours de trois journées de conférences, de tables rondes et de débats, d’expositions, de projections de films, de cafés historiques et littéraires : autant d’occasions de rencontres entre spécialistes d’horizons divers, artistes, écrivains, amateurs d’histoire, cinéphiles et plus simplement toutes celles et tous ceux qui, aujourd’hui encore, tentent de mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons.