Film
jeudi 14 mai
à 13h05
Partager

Ana Arabia

Réal. Amos Gitaï, FR/IL, 2013, 85 min, Coul,  vo st fr/all, 16/16 ans

FICTION

Une journaliste découvre dans un quartier palestinien de la banlieue de Tel-Aviv une communauté de juifs et d’arabes qui cohabitent paisiblement, des personnages très éloignés des clichés habituels sur la région.

Comment le cinéma peut-il influencer l’imaginaire du «vivre ensemble» de différentes communautés? Cette question est au cœur de l’œuvre engagée d’Amos Gitaï depuis ses débuts au sortir de la guerre du Kippour, en 1973. Son dernier long-métrage, Ana Arabia est sorti en Israël en octobre 2013, avant que la situation ne s’embrase de nouveau au Moyen-Orient. Tourné en une seule prise, un seul plan-séquence, Ana Arabia est d’abord une prouesse technique. Le spectateur suit Yaël, une journaliste israélienne qui interroge pas à pas les membres d’une petite communauté de Juifs et d’Arabes qui cohabitent dans des conditions précaires mais en bonnes relations, dans la banlieue de Jaffa. À distance de la guerre médiatique et réelle actuelle.

Autres films de la programmation «Le cinéma, agent de l’histoire et vecteur de paix?»

Billetterie

  • Tarif unique: CHF 5.-/séance
  • Tous les billets sont en vente avant les séances à l’entrée

Achetez votre billet en ligne

Lieu
Cinémas du Grütli , Salle Michel Simon

Cinémas du Grütli

Salle Michel Simon